MANIFESTE POUR L’ÉDITION ARTISANALE

Nous croyons que le monde sera meilleur avec plus de livres.

Nous croyons que trop de gens ont écrit des manuscrits emplis de merveilles qui n’ont jamais été publiés.

Nous croyons qu’un business où l’éditeur vit des livres qu’il édite, où le distributeur vit des livres qu’il distribue, où le libraire vit des livres qu’il vend, où le critique vit des livres qu’il critique, et où l’écrivain ne vit pas des livres qu’il écrit, est un business à réinventer.

Nous croyons qu’il n’est plus besoin d’une maison d’édition pour publier un livre. Il suffit d’avoir du désir, un ordinateur, Internet, du courage. Car nous avons désormais tous les moyens de devenir un éditeur. Peut-être même seulement, son propre éditeur.

Nous croyons que publier soi-même ses ouvrages est un acte de conviction. Car c’est croire en son travail plus qu’en l’opinion des clercs.

Nous croyons que publier un livre avec des défauts, ce n’est pas grave. C’est un début. Quand bien même ce serait une fin, c’est toujours mieux que de ne rien faire. 

Nous appelons cela l’« édition artisanale ». 

Nous croyons que c’est l’avenir de la littérature. 

Les éditions Nullius In Verba